ACF - Assemblée communautaire fransaskoise

Nouvelles

L’ACF réitère l’urgence de moderniser la Loi sur les langues officielles

2020-12-01

ACF

 

L’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) se joint à l’ensemble des communautés francophones et acadiennes du pays pour lancer un cri du cœur à l’occasion de la journée de solidarité nationale. Au terme d’une année qui a mis en évidence la vulnérabilité du français au pays, nous demandons que le gouvernement fédéral confirme un échéancier pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles. 

« Nous avons vu comment les alertes publiques et les communications d’urgences sont livrées prioritairement en anglais. En temps de crise, tous les efforts devraient être déployés, par tous les gouvernements, pour communiqué avec les Canadiens et les Canadiennes dans les deux langues officielles du pays, » a déclaré le président de l’ACF, monsieur Denis Simard.

L’ACF demeure très préoccupée, à 10 jours avant la relâche des travaux parlementaires avant les fêtes le gouvernement n’a pas indiqué quand il compte déposer un projet de loi pour moderniser la Loi sur les langues officielles. Si le projet de loi est déposé trop tardivement il ne pourrait jamais être adopté avant le déclenchement des prochaines élections. 

« À plusieurs reprises, nos parlementaires ont confirmé avec nous que la modernisation de la Loi sur les langues officielles était souhaitable et nécessaire, tous les partis politiques sont d’accord avec ce constat, dans le dernier discours du trône le gouvernement a bien noté son intention d’agir. Il est maintenant le temps de déposer ce projet de loi,» a ajouté M Simard.

La modernisation de la Loi sur les langues officielles devrait, entre autres, établir une autorité centrale chargée de voir au respect des obligations linguistiques du gouvernement fédéral. Ceci éviterait les dérapages en matière de communications bilingues en situation d’urgence qu’on a pu voir dans les premiers mois de la crise de la COVID-19. Une Loi modernisée devrait engager le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires à des efforts accrus de protection du français à la grandeur du pays. Elle éliminerait les obstacles à l’apprentissage du français langue seconde. Une Loi qui créerait un tribunal des langues officielles afin que les citoyens et les citoyennes puissent facilement et rapidement obtenir justice pour des manquements à la Loi. 

Nous encourageons la population à visiter le site web noslanguesofficielles.ca pour écrire à leur député ou députée fédérale et leur demander de prendre les pas nécessaires envers la modernisation de la Loi sur les langues officielles. 

L’Assemblée communautaire fransaskoise est un organisme provincial voué au développement de l’ensemble de la communauté fransaskoise. À l’image d’un gouvernement, elle défend les droits et les intérêts des francophones de la Saskatchewan.

Retour à la liste

Haut de page

Assemblée communautaire fransaskoise

ACF