ACF - Assemblée communautaire fransaskoise

Signature-courriel-rvf-2015-fr

RÉSEAU FSK

Le fait de choisir de vivre au moins une partie de sa vie en français en Saskatchewan est un élément central de l’identité fransaskoise. Un fransaskois, c’est quelqu’un qui s’identifie à la communauté francophone de la Saskatchewan, que ce soit par naissance, par mariage, par adoption, ou simplement par identification.

En tant que fransaskois, nous contribuons non seulement à la vitalité de la langue française, mais également à la croissance et au développement de la communauté francophone et de la société saskatchewannaise en général.

 

Démographie fransaskoise

D'après les données du recensement de 2011, la Saskatchewan compte près de 19 000 habitants dont la langue maternelle est le français (ce qui représente 1.9% de la population), tandis que 47 000 personnes ont assez de connaissance pour soutenir une conversation dans notre langue.

Il est encourageant de constater que la population de parlants français en Saskatchewan est en progression pour la première fois depuis près de 60 ans :

  • Depuis 2006, la population totale de la province a augmenté de 5.1%, tandis que le nombre de francophones s'est renforcé de 7.7% durant la même période ;
  • le nombre de personnes parlant le français régulièrement à la maison a augmenté de 2 187 individus

La bonne santé du français  est relié à la dynamique économique favorable sur laquelle surfe la Saskatchewan actuellement. En effet, les migrations interprovinciale et internationale sont le principal facteur responsable de la croissance démographique provinciale. Le fait que la croissance de la population francophones ait été capable de dépasser celle de la province en général est un signe évident du dynamisme de la communauté fransaskoise et de l'attrait qu'elle suscite à l'extérieur de ses frontières.

 

En bref

  • les fransaskois représentent environ 2% de la population de la Saskatchewan
  • 59% de la population fransaskoise vit dans les centres urbains de Regina, Saskatoon et Prince Albert
  • Certaines régions sont à très forte concentration francophone : c'est le cas de Saint Isidore de Bellevue (78 %) et Gravelbourg (41 %) notamment. Ces régions sont des bastions historiques de la langue française en Saskatchewan.

Haut de page